Le blog by Rutabago

Actualité Rutabago, idées recettes, bons plans,... en quelques lignes !

Pourquoi manger bio ?

Qu'est ce que le bio ?

Le terme «bio » désigne un produit issu de l'agriculture biologique : « L'agriculture biologique est donc un mode de production et de transformation respectueux de l'environnement, du bien-être animal et de la biodiversité, qui apporte des solutions face au changement climatique » (selon l'Agence Bio).  
Le mode de production exclut alors l'usage de produits chimiques, d'OGM et limite l'emploi d'intrants (produits non naturels que l’on ne trouve pas dans les sols et qui sont ajoutés manuellement pour optimiser le rendement et la qualité de la culture). Les pratiques culturales privilégient alors la rotation des cultures pour favoriser la fertilité des sols, le recyclage des matières organiques naturelles, la lutte biologique et le désherbage thermique. Des pratiques sont aussi mises en place afin d'éviter les contaminations provenant d’autres cultures.

Quant à l'élevage biologique, il est majoritairement fondé sur le bien-être animal. L'alimentation des animaux se fait avec des aliments biologiques et un taux minimum d'alimentation provenant de l'exploitation même. Le gavage, les traitements hormonaux, le clonage et le transfert d'embryon sont interdits. 
Pour respecter son bien-être, l'animal dispose d'un espace en plein air, et d'une surface minimum. Enfin, si l'animal a besoin de médecine, c'est la médecine douce qui sera priorisée.

Où en sommes-nous aujourd’hui ? La surface mondiale cultivée suivant le mode de production biologique a été estimée à près de 51 millions d'hectares fin 2015 selon l'IFOAM. En France, 1 538 047 hectares étaient engagés en 2016, une augmentation de 17% par rapport à 2015 selon l'Agence Bio. Entre 2001 et 2016, le nombre de fermes bio a triplé, passant de 10 364 à 32 264. 
Si la croissance du bio est belle et bien au rendez-vous, il y a encore un grand pas à franchir pour que ce modèle s’impose comme le modèle de demain.
Lors des Etats Généraux de l’Alimentation qui ont eu lieu en décembre 2017, 34 ONG ont dénoncé le quasi-arrêt des aides à l’agriculture biologique. Si le chef du gouvernement a affirmé qu’il souhaitait développer un programme en faveur de l’agriculture biologique, faisant passer la surface agricole bio du pays de 6,5% à 15% en 2022, il faudra attendre fin juillet 2018 pour que la France s’engage clairement auprès de la Commission Européenne sur le montant alloué au développement de l’agriculture bio.

Comment un produit est-il certifié bio ?


Le terme « agriculture biologique » apparaît pour la première fois en 1991 dans un règlement européen qui reconnaît officiellement ce mode de production. Dans l’UE, le règlement (CE) n°834/2007 établit les règles à respecter en ce qui concerne la production, la transformation, la distribution et l'étiquetage des produits biologiques. Dans l’attente de règles de production coordonnées au niveau européen, des cahiers des charges complémentaires ont été homologués en France et comprennent des éléments d’application nationaux, mais aussi des cahiers des charges d’élevages spécifiques à la France (escargots, lapins…).
En ce qui concerne les importations européennes, elles doivent respecter la réglementation européenne. Si les importations proviennent d'autres pays, il faut que le pays en question ait une réglementation évaluée comme équivalente par la Commission, soit obtenir une autorisation délivrée par le ministère d'un État membre.

Toute exploitation agricole en France, tout transformateur, ou distributeur de produits bio a l’obligation de détenir un certificat biologique pour ses produits. Ce certificat est obligatoirement délivré par un organisme de certification accrédité par les services de l’État Français (il en existe 8).

Comment reconnaître un produit bio ? 

Les logos bio (européen et AB) indiquent tous deux que les produits sont 100% bio ou contiennent au moins 95% de produits agricoles bio dans le cas des produits transformés, si la part restante n’est pas disponible en bio, elle est expressément autorisée.
Le logo bio européen est obligatoire sur tous les produits bio alimentaires pré-emballés dans l'Union Européenne. En 2009, le règlement européen sur l'agriculture biologique met fin au principe de subsidiarité dans le but de simplifier les réglementations et de limiter les distorsions de concurrence. Les réglementations publiques nationales concernant l'agriculture biologique, comme le label AB, ne sont ainsi plus obligatoires mais restent facultatives.

                
Label français de l'agriculture biologique            


Label européen de l'agriculture biologique 

De plus, plusieurs garanties privées existent. Ces labels ont été développés afin d’aller plus loin que le label européen officiel.

Voici une petite liste de ces labels bien qu’il en existe un grand nombre : 
- Demeter: labellise les produits issus de l'agriculture bio-dynamique, plus exigeante que l'agriculture biologique.
- Nature et progrès : garantit des produits sains et de qualité qui contribuent à préserver et entretenir notre planète.
- Bio solidaire : garantit le respect conjoint de critères bio et solidaires.
- Minga : garantit du commerce équitable tout au long de la filière de commercialisation.

Les consommateurs bio en meilleurs santé ?

Une étude scientifique publiée le 27 octobre 2017 dans la revue
Environmental Health recense les effets bénéfiques du " pourquoi manger bio", une alimentation sans engrais de synthèse ni de produits phytosanitaires chimiques sur la santé de l'Homme et affiche de nombreux troubles entraînés par les résidus de pesticides. Les scientifiques prouvent que beaucoup de troubles sont liés aux résidus de pesticides, dont des retards de développement cognitif chez l’enfant.
Selon les chercheurs, les consommateurs s'alimentant principalement en bio lors de la grossesse ou pendant l'enfance souffrent moins d'allergies et d'eczéma et les femmes enceintes souffrent moins de pré-éclampsie.
Les chercheurs constatent aussi un nombre important de maladies liées à ces produits chimiques comme le diabète de type 2, certains cancers, la maladie de Parkinson ou encore des leucémies.

Selon trois études américaines, l'exposition des enfants ou d'une femme enceinte à des insecticides (comme le chlorpyrifos, l’un des plus utilisés en Europe) affaiblie le développement cognitif de l'enfant. Les conséquences peuvent être les suivantes : retard de développement psychomoteur et mental, mémoire de travail plus faible, QI réduit, trouble du déficit de l’attention ou encore tendances à l’hyperactivité...
En revanche, l’agriculture biologique limite le développement de bactéries résistantes aux antibiotiques.

Pourquoi manger bio selon une enquête de l’Agence Bio :  la principale raison qui motive les personnes à manger bio, est la volonté de préserver leur santé. Une bonne nutrition est essentielle pour avoir une bonne santé. Consommer des aliments biologiques peut avoir un rôle important sur notre santé puisqu'ils sont plus nutritifs et presque sans résidus toxiques, contrairement à ceux de l'agriculture conventionnelle. Les fruits et légumes provenant de l'agriculture biologique tirent leurs nutriments de sols sains. Les produits biologiques contiennent alors moins d'eau et un apport en nutriment et minéraux plus élevé. Ils contiennent ainsi plus de fer,de magnésium, de vitamine C, d'antioxydants et d’acides aminés essentiels. 
Compte tenu des pratiques d'élevage biologique les animaux ont une meilleure santé, des risques plus faibles de contracter des maladies, des ratios de graisses saturées et insaturées plus faibles selon l'IFOAM.

Dès lors, les produits ou animaux biologiques sont plus sains pour les êtres humains que ceux de l'agriculture conventionnelle. Les consommateurs souhaitant augmenter leur apport en minéraux, vitamines, et nutriments, tout en réduisant leur exposition aux pesticides, aux OGM et aux additifs nocifs pour la santé devraient penser à se nourrir de produits issus de l'agriculture biologique. Pourquoi manger bio ? Ce serait la meilleure alimentation possible ! Nos box repas sont elles aussi bio ;-)

Partager ce post

Nutrition et santé Mots-clés : bio, Rutabago, Paniers-recettes, santé, nutrition